ALFA RADANO

ALEXANDRA RADANO

*

by LAURA LAGO (2)

“Pour Cindy Sherman, ses  photographies sont à comprendre comme de l’art conceptuel . Son travail qui se présente sous forme de séries mène entre autres une réflexion sur le medium photographique, en rapport avec la peinture , et sur la place de la femme et sa représentation dans la société contemporaine. C’est elle qui sert de modèle à ses photographies. Son travail critique la société contemporaine qui se caractérise, selon elle, par la mise en scène”. CINDY SHERMAN

**photo by Eduardo Salvador Torres***


Elle est née à Buenos Aires, en Argentine.A Buenos Aires, elle joue les répertoire musical americain : CatsLa Belle et La Bête et tient les rôles principaux dans Chicago et Cabaret. Elle joue le rôle de Polly Peachum dans L’Opéra de Quat’Sous de Bertolt Brecht et Kurt Weill.

Elle est l’inspiratrice du spectacle Canciones Degeneradas” (Chansons Dégénérées) imaginé à partir de la « Entartete Musik », musique dégénérée, classifiée ainsi par le régime nazi et “Tango Reviu” tous deux dirigés par Fabián Luca. En France elle participe au Festival Tango du Théâtre National de Chaillot où elle chante dans le spectacle Danza Maligna” de Fabián Luca et où elle montre sa sensibilité au répertoire de la Reina del Plata, Buenos Aires.

Attirée par l’univers et l’oeuvre d’Alfredo Arias, elle vient à Paris, traverse l’océan avec une petite valise pour le rencontrer et auditionner avec lui, et VOILÀ!! elle participe à plusieurs de ses créations : elle incarne tous les personnages féminins des Liaisons dangereuses dans la version cabaret et « tropicale » du célèbre roman de Laclos ; dans Concha Bonita, mis en musique par Nicola Piovani, elle joue aux côtés de Catherine Ringer au Théâtre National de Chaillot. Elle incarnera le rôle-titre dans une longue tournée italienne. Au Théâtre du Rond-Point et en tournée à travers la France, elle joue dans les pièces Divino AmoreTatouageTrois Tangos et Cabaret Brecht Tango Broadway.

En 2010 à Buenos Aires elle crée avec le musicien Diego Vila, dirige et interprète L’InHumaine spectacle de Musique-Synthétique inspirée par le discours du cinéaste Marcel L’Herbier.

Elle vient de recevoir le prix Konex en Argentine pour sa carrière, dans la comédie musicale.

Sa dernière déclaration à la presse a été la suivante :

  «Il n’est pas facile pour moi de rester une personne normale pendant toute la journée “

***photo  by Laura Lago à Paris, France, intérieur Toilette de l’Institut du Monde Arabe****

 Laura Lago




Be the first to start a conversation

Deja un comentario

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: