****René de Ceccaty

Romancier et dramaturge, traducteur de l’italien et du japonais (en collaboration avec Ryôji Nakamura), René de Ceccatty connaît bien les oeuvres de Pier Paolo Pasolini, de Violette Leduc, de Alberto Moravia et la littérature italienne en général, ainsi que la littérature japonaise. Son livre L’Accompagnement (1994) a eu une résonance particulière : c’est, en effet, l’œuvre d’un romancier de l’introspection poétique, dans le droit fil d’écrivains comme Hector BianciottiSôsekiJean Rhys.

Ses romans Aimer (1996), Consolation provisoire (1998), L’Éloignement (2000), Fiction douce (2002) et Une fin (2004) forment une pentalogie consacrée à la difficulté d’aimer et peuvent se ranger dans le genre de l’autofiction. Il poursuit dans cette veine avec L’Hôte invisible (2007), tout en publiant des biographies, des essais et des récits à la fois intimes et érudits.

René de Ceccatty a travaillé pour le théâtre, notamment avec le metteur en scène Alfredo Arias et les comédiennes Claudia CardinaleIsabelle AdjaniAnouk AiméeMarilú MariniAurore Clément etAdriana Asti. Également directeur littéraire, il a publié, entre autres, les œuvres de l’écrivain algérien Rabah Belamri. Aux éditions Hatier, il a créé la collection « Haute Enfance », reprise plus tard chezGallimard, puis aux éditions du Seuil, il a fondé les collections « Solo » et « Réflexion ».

Be the first to start a conversation

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: